La technologie hydrogène

Le choix de la technologie hydrogène pour Fébus est un élément fort du projet : c’est la première ligne de bus au monde équipée de véhicules de 18 mètres dotés d’un moteur à hydrogène. Cette technologie innovante contribue à atteindre les objectifs de la loi sur la transition énergétique et ceux de la COP21.

Une technologie maîtrisée

L’hydrogène est une énergie maîtrisée et utilisée depuis des décennies dans l’industrie. Un ensemble de normes et de contrôles garantissent aujourd’hui la sécurité de cette technologie (guide de recommandations émis en 2015 par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie).

Sa fiabilité est assurée par les nombreux tests auxquels sont soumis les réservoirs à hydrogène : tests au feu, tirs à balles réelles, milliers de cycles de remplissage, crash tests… Dans la Manche, les pompiers ont même équipé leurs véhicules d’intervention de réservoirs à hydrogène : une preuve de plus que cette technologie est une énergie maîtrisée !  

Les atouts de l’hydrogène pour la mobilité

L’hydrogène est de plus en plus utilisé dans le domaine des transports. C’est une technologie maîtrisée qui a l’avantage d’être particulièrement adaptée aux véhicules lourds (bus, trains, camions).

L’hydrogène, c’est avant tout la performance : il permet une exploitation efficace et souple, sans infrastructure en ligne additionnelle, ni bus de secours. L’exploitation du gaz est pratique puisqu’elle ne nécessite pas d’arrêts intempestifs pour les recharges. L’hydrogène est une énergie 100% propre : aucune émission toxique, Fébus ne rejettera que de l’eau pure !

Une production 100% paloise et 100% renouvelable

L’hydrogène représente 92% des atomes présents dans l’univers, et la Terre en produit à l’état naturel, il s’agit donc une énergie 100% renouvelable. De plus, les piles à hydrogène ne contiennent aucune matière polluante et sont recyclables à plus de 95%.

L’hydrogène utilisé pour Fébus est aussi 100% propre, 100% local et 100% durable : il est produit sur notre territoire, au sein de la station hydrogène construite à cet effet sur le site de l’actuel dépôt de bus. Par ailleurs, c’est un hydrogène entièrement « vert » : l’électricité nécessaire à l’électrolyse de l’eau est produite par des panneaux solaires.

Le choix de produire l’hydrogène directement sur site s’inscrit dans la politique de développement durable de l’agglomération paloise et la stratégie énergétique française.

Fébus contribue au déploiement des bus à hydrogène à l’échelle européenne et mondiale

Pau, au côté d’autres grandes villes européennes, est partenaire de deux projets européens ambitieux (3Emotion et Jive2) destinés à déployer les bus à hydrogène. En cela, ces villes et nous sommes soutenues financièrement par le FCH-JU. D’ici fin 2023, pas moins de 390 bus à hydrogène rouleront à travers l’Europe, contribuant ainsi au développement de cette technologie et à l’amélioration de la qualité de l’air et à la réduction des gaz à effet de serre. Pour en savoir plus sur tous les projets en cours et découvrir les autres villes : rendez-vous sur https://www.fuelcellbuses.eu/.