Pau Béarn Pyrénées, une nouvelle mobilité engagée pour le climat

L’hydrogène, la technologie de la transition énergétique

L’hydrogène est reconnu comme un vecteur stratégique de la transition énergétique.

À ce titre, l’Europe supporte depuis une dizaine d’années d’importants programmes de financement des technologies de l’hydrogène. Elle a ratifié en 2014 une directive « carburants alternatifs », enjoignant les états membres à notamment déployer des infrastructures de recharge hydrogène.

Par ailleurs, en France, la Loi de Transition Energétique comporte un volet dédié aux transports en commun et catégorise les véhicules à faibles émissions en mentionnant clairement les « véhicules électriques alimentés par une pile à hydrogène » (décret du 15 janvier 2017).

Fébus, l’incarnation de l’engagement palois pour un monde durable

Pau Béarn Pyrénées s’est engagée avec un grand volontarisme dans les initiatives stratégiques pour le climat et a depuis maintenant 10 ans déployé une véritable politique Énergie-Climat sur son territoire. L’agglomération a ainsi été reconnue « Territoire à énergie positive pour une croissance verte » par le Ministère de l’environnement en 2015, et a décidé de la mise en place d’un Plan Climat Air Énergie Territoire. La nouvelle stratégie de l’Agglomération se structure notamment autour de la diminution des gaz à effets de serre, via la production d’énergies nouvelles et renouvelables et l’élaboration d’un Plan Local d’Urbanisme Intercommunal.

En parallèle, dans le cadre de l’Appel à Projet National « Territoires Hydrogène », Pau Mobilités (Syndicat Mixte des Transports Urbains), en partenariat avec TIGF (Transport et Infrastructures Gaz de France) et l’Université de Pau et Pays de l’Adour a élaboré un projet de développement intitulé « Électromobilité intégrée : l’hydrogène comme vecteur de développement de la mobilité propre et d’intégration des réseaux énergétiques ». Ce projet a été labellisé par le gouvernement en octobre 2016.

Fébus, Bus à Haut Niveau de Service électrique à hydrogène, est de ce point de vue emblématique de ce volontarisme politique. Il est soutenu par des programmes de financements régionaux et européens qui confortent la pertinence de ce choix.